CONTRIBUTION: Kabylie, analyse de l’histoire Partie 1 :

Publié par

Il ne suffit plus de raconter l’histoire, mais il faut l’expliquer et l’analyser pour tirer des leçons de nos échecs qui vont nous permettre d’avancer dans notre combat pour la liberté et la souveraineté du peuple kabyle.

 La Kabylie indépendante  

 La Kabylie depuis l’antiquité, était toujours jalouse de ses intérêts et de son indépendance. Pendant des siècles, elle échappa à la violence et à la domination des divers conquérants de l’Afrique du Nord. De toutes les influences extérieures qui se sont manifestées, de toutes les civilisations qui se sont succédé en berbèrie, seule la civilisation française a pu grâce à son génie et à la force de ses armes, pénétrer au cœur de cette Kabylie.

 La Kabylie est restée toujours fermée à la curiosité et aux ambitions de l’étranger et du conquérant. La première influence arabe comme celles des vandales n’a guère exercé l’influence sur l’indépendance de la Kabylie, elle s’était chargée avec ses propres moyens de chasser ses oppresseurs et de reprendre ses terres. La révolte contre l’oppression, c’était là précisément l’état d’âme de toutes les tribus kabyles, qui chérissaient toutes sans exception leurs indépendances, vis-à-vis de toutes influences étrangères.  

En Afrique et plus précisément par la suite en Espagne, les derniers héros des Almoravides, traqués par les Almohades  et les chrétiens, ne furent pas sans écho en Kabylie, car le montagnard, libre-penseur, sinon très libéral dans ses croyances ne pouvait admettre une religion d’oppresseurs et de fanatiques.

Les atteintes portées à la liberté de conscience n’ont provoqué que la révolte et l’exacerbation des sentiments du montagnard, amateur sincère de toutes les libertés. Les victimes de la tyrannie religieuse, quelles qu’elles soient et en tous temps, ne trouvent chez lui que sympathie et protection.

La loi coranique se trouva donc impuissante à s’implanter dans la cité kabyle, car le Kabyle il s’est attaché au régime républicain légué par ses ancêtres.      

Durant la période turque, ces derniers ne sont jamais parvenus à faire accepter aux Kabyles des paiements réguliers des impôts, les trois siècles de cette domination en Afrique du Nord ne parviennent nullement à ébranler l’Independence des kabyles.    

La Kabylie s’échappa à la conquête française en 1830, elle garda son indépendance et sa souveraineté jusqu’à 1857. Icherriden fut le dernier combat livré par le montagnard kabyle afin de préserver sa liberté, elle tomba sous la domination française, et elle sera annexée de force à la régence d’Alger pour former un seul ensemble « Algérie » coloniale.

A suivre …

Y.B

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s