Répression d’un rasemblement de soutien à Tizi-Ouzou.

Publié par

En cette dernière journée de l’année 2020 devait avoir lieu le procès en appel de Bouraba Aghiles. Rappelons qu’Aghiles a été condamné en première instance par le tribunal de Larbaa Nath Irathen à 6 mois de prison avec sursis et 50 000 Da d’amende en octobre dernier pour incitation directe à attroupement non armé, outrage à corps constitué et diffamation.


Plusieurs personnes ont tenu à manifester leur soutien et se sont donc réunies ce jeudi matin devant le tribunal de Tizi Ouzou.
Mais une fois de plus, la répression a encore frappé et quatre personnes présentes sur place se sont faites arrêtées.


Il s’agit de Rezki Imerzouken qui a été relâché quelques instants après sont arrestation. Ainsi que de Djamel Boghenou, Moumouh Rabia et Zohir Nechak, ce dernier s’avère être le frère d’un autre détenu d’opinion incarcéré à la prison de Tizi-Ouzou. Ils ont été retenus plusieurs longues heures avant d’être relâchés en fin de mâtinée.


Le procès de Bouraba Aghiles a finalement été renvoyé au 28 janvier 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s