KABYLISME, LA BÊTE NOIRE DU FRONT DES FAUX SOCIALISTES

Publié par

Par l’initiative du maire FFS de Béjaïa, Ms Mehenni Haddadou, le boulevard de la liberté fut inauguré au nom de leur chef historique, Hocine Ait Ahmed, en 2 langues, l’Arabe et le Français; excluant ainsi le Kabyle sur sa propre terre. Ce qui provoqua éventuellement un tollé d’indignation sur les réseaux sociaux. Le problème avec cette inauguration n’est pas le fait d’avoir exclu le Kabyle, mais d’avoir inauguré cette place au nom de Hocine Ait Ahmed car, lorsque ce boulevard fut inauguré au nom de « liberté », ce fut en hommage aux 128 martyrs de 2001. Sachant que le FFS en 2001 traitait le Mouvement Citoyen des Aarchs de mouvement faciscte et qu’il a participé aux élections de 2002, on en conclu 2 choses: Le FFS travaille pour assujettir la Kabylie et l’inauguration du boulevard de la liberté au nom de Hocine Ait Ahmed vise à salir la mémoire des 128 martyrs de 2001. Suite aux nombreuses réactions des internautes kabyles, un responsable du FFS portant le nom de, Chafaa Bouaïch, décide d’enfoncer le clou à travers une intervention sur son mûr Facebook, avec un discours digne des dinosaures du FLN, en insinuant que tous ceux que s’offusquent du fait que l’on ait salit la mémoire des 128 martyrs sont des traitres, et en les traitant de « séparatistes ». Or, comme nous le savons tous, ces mêmes internautes, que ce cher Chafaa a insulté, sont tous que de simples citoyens qu’il a toujours prétendu défendre durant des années au parlement lui et ses camarades.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s