L’étudiant Kabyle a le droit et le devoir

Publié par

L’étudiant kabyle a le droit et le devoir dans l’histoire. Les étudiants ont été toujours à l’avant-garde des combats justes et nobles. Dans les années du boumedienisme où il était interdit de parler, les étudiants kabyles ont prouvé leur courage et ils avaient assumé leurs responsabilités. Ils ne sont pas restés indifférents face à l’arabisation imposée par le régime de Boumediene, leurs contributions pour la langue et la culture et leur engagement politique resteront ancrés dans l’histoire de la Kabylie. Ils ne rataient jamais les cours de Tamazight faite par notre Amusnaw Mouloud Mammeri à l’université d’Alger, ils avaient organisé beaucoup d’activités culturelles malgré la dangerosité et le risque d’emprisonnement, ils avaient aidé Mouloud Mammeri à l’amélioration du lexique kabyle.

Aujourd’hui, c’est le moment que les étudiants kabyles assument leurs responsabilités et s’engagent pour l’avenir de la Kabylie, leur tâche ne doit pas se limiter à la préparation des TDS et des examens, ils doivent être ambitieux pour eux même et pour la nation. Ils doivent aussi avoir l’audace individuelle pour faire face à cette situation. C’est une loi dans l’évolution de l’être humain que le travail et l’intelligence soient les conditions essentielles à tout homme qui aspire au progrès.

L’étudiant kabyle a le droit et le devoir de chercher à développer la kabylie et tendre tous ses efforts pour la prospérité de son peuple, comme il a le droit et le devoir de chercher de perfectionner sa vie. Les étudiants doivent se structurer pour s’engager dans des combats qui peuvent sortir la kabylie de cette impasse, ils peuvent contribuer pour la promotion de notre langue. Les étudiants d’une même filière ou d’une même spécialité peuvent se constituer en un groupe pour traduire leurs cours en kabyle. L’union des étudiants s’impose pour faire face à l’arbitraire des régimes et pour défendre les libertés. Pour que celles-ci ne soient plus bafouées Il doit s’engager pour détruire les vieux préjugés et l’ignorance. Ceci va permettre aux jeunes intelligents de s’épanouir et de produire.

Les étudiants doivent s’unir pour combattre cette tyrannie religieuse et militaire du moyen âge qui a mené vers la barbarie. Ce fanatisme qui est une folie incurable qui conduit le peuple à une déchéance certaine. Ils doivent libérer les pensées des croyances aveugles qui mènent à l’intolérance et au sectarisme. L’heure est donnée à développer les idées de justice et de droit, éclairer les ignorants et soutenir les faibles. Ce qui va permettre l’émancipation des opprimés, la libération du peuple et la suppression des tyrans.

YANIS.B

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s